Newsdetail

Mariage pour tous: L’UDF se prépare pour le référendum

Communiqué de presse sur l'initiative parlementaire Mariage pour tous

Le Conseil national a commencé, ce mercredi 3 juin 2020, à débattre sur l'initiative parlementaire «Le mariage pour tous». La décision finale a été reportée «à une date indéterminée». L'UDF déplore qu'une majorité se dégage en faveur de cette initiative. En cette période de crise astreignante de coronavirus, il est inutile et inapproprié de déclencher une épreuve politico-sociétale rude qui divise le peuple et paralyse les processus cruciaux pour l’avenir. Si le projet de loi n’est pas rejeté par le Conseil des États, l'UDF devra, avec les forces alliées, lancer le référendum.

 

L’initiative du Groupe vert’ libéral veut remplacer le terme «mariage» par «union» sur le plan juridique et «l’ouvrir» aux personnes de même sexe et transsexuelles. Nous rejetons cette dilution de l’institution du mariage. Même si la première étape traite exclusivement de la question des mariages «pour tous», d'autres revendications telles que l'accès aux dons de sperme pour les couples lesbiens, l'approbation de l'adoption des enfants ou même la maternité de substitution ne tarderont pas à venir.

 

Pour nous, le mariage est le lien naturel et volontaire entre l’homme et la femme, dont naissent les enfants qui façonnent la société de demain. Des centaines de milliers de personnes de tous horizons sont du même avis que nous, c’est à dire que les enfants ont besoin d’un père et d’une mère, pour se développer de manière optimale. Il est évident que les personnes de même sexe doivent être respectées et estimées. Les garanties juridiques sont toutefois aisément possibles en dehors de l’institution juridique du mariage.

 

Dès 2019, une assemblée générale de l'UDF a décidé à l'unanimité, de lancer un référendum contre le mariage pour tous. Les prospections et les préparatifs à cet effet ont déjà commencés. Si le Conseil national et le Conseil des États - ce dernier probablement à l'automne 2020 - approuvent le mariage pour tous, un comité référendaire à large assise se tiendra prêt. Le site Internet www.ehe-erhalten.ch. sert de point de contact pour les parties intéressées.


Pour plus d’informations:

Marc Früh, ancien député au Grand conseil BE, 079 673 08 16

Hans Moser, président UDF Suisse, 079 610 42 37

Roland Haldimann, vice-président UDF Suisse, 079 435 36 40